mais aussi

Ces sculptures trai­tent du corps et de son empreinte. Elles ont été réalisées en plâtre, en bois, en papier maché, en fil de fer, ou en tissus encollés.

Osant les mariages les plus antagosnistes, ce travail évoque la relation entre l’homme et le vêtement.